Oméga 3 - Ovocéane DHA 120 gélules

49,06 €

Oméga 3, pour huiler ses neurones et ses articulations.

L’huile de poisson est un excellent partenaire de la minceur, de la peau, du système cardiovasculaire, de la concentration et du système nerveux...

Quantité
favorite
0

Le « caviar » du laboratoire Jade Recherche, il s’agit d’extrait lipidique d’œufs de poissons riche en DHA
Etant en début de chaîne alimentaire, ne contient pas de métaux lourds contrairement aux huiles de poissons. 
Le DHA est utile pour nourrir le cerveau et est complémentaire de Créacholine.

Conseil Naturo
-
Consommer du poisson gras 3 à 4x/semaine: saumon, truite, flétan, morue, anchois, sardine, filet de maquereaux...
- Utiliser des huiles d'assaisonnement sur tout ce qu'on mange: huile de lin, de colza, noisette, caméline, Quatior (type Vajra), argan... 2 c.à s./jour.
- Pour les personnes qui ne consomment ni poisson gras, ni huiles oméga 3. 
Se complémenter par des omégas 3: 2 gélules/jour

120 gélules
2 gélules/ jour

COMPOSITION
• 329 mg d'huile de hareng 

• 270 mg d'extrait d'oeuf de hareng 
• Tocophérole (vitamine E)

Pour huiler ses neurones et ses articulations
Les Oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés, le chef de file est l'acide alpha-linoléique (ALA). Dans les compléments alimentaires, on trouve souvent les lettres EPA et DHA qui sont des acides gras oméga 3 à longues chaînes: 20 carbones pour l'Acide EicosaPentaénoïque (EPA) et 22 carbones pour l'Acide DocosaHexaénoïque (DHA) et l'ALA en contient 18.

L’importance de consommer des omégas 3 ....

Que l’on retrouve dans les poissons gras ainsi que dans les huiles comme l’huile le colza, de lin, de Caméline, de noix ..... À consommer cru tous les jours sur votre assiette à raison de deux cuillères à soupe par jour!!!

Le ratio oméga-6/oméga-3

Il existe une compétition entre les deux séries puisque les enzymes employées de chaque côté sont les mêmes. Imaginez des ouvriers (les enzymes) devant travailler sur deux chantiers (chantier oméga-6 et chantier oméga-3). S’il y a tout le matériel dans le chantier oméga-6 (si nous consommons trop d’oméga-6) et s’il n’y a pas ou pas assez de matériel sur le chantier oméga-3 (si nous ne consommons pas assez d’oméga-3), alors tous les ouvriers iront travailler du côté des oméga-6 (la série oméga-6 sera favorisée au dépend de la série oméga-3). Tout ceci provoque un déséquilibre du ratio oméga-6/oméga-3.

Quelles conséquences ?

Pour faire simple, l’excès d’oméga-6 (donnant naissance aux écosanoïdes de type 2) augmentent l’agrégation des plaquettes, la vasoconstriction et l’inflammation. Leur excès est donc particulièrement à risque pour les maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC). Ils sont aussi un facteur dans les maladies inflammatoires, neurodégénératives et les cancers.

Les oméga-3, quant à eux, sont antiagrégants plaquettaires (fluidifient le sang), anti-arythmiques, vasodilatateurs et anti-inflammatoires (ils sont protecteurs sur le plan cardiovasculaire). Ils sont aussi bénéfiques en limitant le risque de certains cancers, de maladies inflammatoires ou neurodégénératives.

Conclusion : consommer des oméga trois pour éviter l’inflammation et toutes ses conséquences.

Dr Privé

OVOCÉANE120

Références spécifiques

Vous aimerez aussi

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.