PSYLLIUM

13,21 €

Avant de rentrer dans les détails, voici brièvement une liste des diverses conditions pour lesquelles
le tégument de psyllium blond est utilisé avec succès!

• Constipation
• Cholestérol élevé
• Côlon irritable 
• Selles semi-liquides, diarrhée
• Hémorroïdes
• Dysenterie
• Perte de poids et obésité

Quantité
favorite
0

  1. Le psyllium est avant tout le meilleur régulateur de la fonction intestinale

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a déclaré que le psyllium est utile pour traiter la constipation et restaurer la régularité du transit intestinal.

Contrairement à d’autres laxatifs végétaux comme le séné et la bourdaine, le psyllium n’a aucun effet excitant de la muqueuse.
Il est un véritable lubrifiant des intestins. Le psyllium est ce qu’on appelle un laxatif de lest, non assimilable par l’organisme.

Elle recommande aussi l’utilisation du psyllium pour ramollir la consistance des selles et faciliter leur passage.
Par exemple dans les cas d’hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulose, après une intervention chirurgicale, pendant la grossesse ou lors des couches,
lors d’alitement prolongé et en période de convalescence.

Selles liquides

Il peut paraître surprenant qu’une plante soit à la fois un remède à la constipation et aux selles liquides ou semi- liquides. Pourtant, c’est la réalité.

En fait, quel que soit le point de départ, le psyllium redonne aux selles une consistance optimale, molle et malléable, et restaure un fonctionnement normal du côlon. Bien qu’étant une plante, le psyllium n’est pas un aliment ; il n’est pas assimilé par l’organisme. Son action purement mécanique structure et moule les selles.

Le tégument de psyllium blond est employé avec succès dans les cas de dysenterie, souvent associée de selles fréquentes et aqueuses mêlées de sang, de mucus,
de glaires, et accompagnée de fortes crampes abdominales.
Des résultats positifs ont été obtenus auprès de personnes ayant une diarrhée causée par la prise de certains médicaments ou atteintes d’incontinence fécale.
Dans ce cas, il pourrait être nécessaire d’augmenter la dose jusqu’à 40 g par jour (4 prises de 10 g chacune réparties sur la journée).

Côlon irritable (colopathie fonctionnelle / dysbiose intestinale)

L’OMS reconnaît également que le Psyllium est supérieur au son de blé dans le traitement du syndrome du côlon irritable.
Des recherches cliniques ont établi que les doses optimales se situaient entre 20 g et 30 g de psyllium par jour.

Réduction du taux de cholestérol

De nombreuses études démontrent que le Psyllium réduit le taux global de cholestérol sanguin jusqu’à 8.9%, et le taux de cholestérol LDL
(le “mauvais” cholestérol) jusqu’à 13% (Pubmed – Anderson 1999) selon les cas.
Ces résultats ont été observés chez des sujets ayant un régime pauvre en graisses. Ces travaux précisent que le Psyllium est bien toléré et
ne présente pas d’effets secondaires indésirables.

Le Psyllium réduit le taux global de cholestérol sanguin de 8.9%, le taux de cholestérol LDL (le “mauvais” cholestérol) de 13%.
Il réduit également le taux de glucose global et postprandial de 11% et de 19.2% après 8 semaines de cure de psyllium blond (5,1 g par jour).
Résultats obtenus dans le suivi de 34 hommes souffrant de diabète de type 2. (Pubmed – Anderson 1999).

Réduction du taux de glucose – Diabète

En étudiant les effets du psyllium sur des patients atteints de diabète de type 2, des chercheurs ont constaté qu’il contribuait non seulement à normaliser
le taux de lipides dans le sang, mais aussi à faire baisser la glycémie, après 8 semaines de cure de psyllium blond à raison de 5,1 g par jour.
(Résultats obtenus lors du suivi de 34 hommes souffrant de diabète de type 2. (
Pubmed – Anderson 1999). Pour tirer le meilleur parti de cet effet,
il semble préférable de consommer le psyllium à l’heure des repas, mélangé aux aliments, plutôt que de le prendre entre les repas sous forme de supplément.

Maladies inflammatoires de l’intestin

Rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse), maladie de Crohn, gastro-entérite, diverticulose, etc.
Dans toutes les maladies inflammatoires de l’intestin, aiguës ou chroniques, le psyllium est un excellent émollient et anti-diarrhéique
dont la prise est particulièrement indiquée.
Récemment, des chercheurs japonais ont montré que le recours à un symbiotique – l’association d’un prébiotique (le psyllium) et d’un probiotique
(
Bifibobacterium longum) – avait eu plus d’effet sur la qualité de vie des malades que chacun des suppléments pris isolément.
Il a aussi été le seul à réduire l’inflammation de l’intestin.

Maladies cardiovasculaires

Outre ses bienfaits sur le taux de lipides sanguins (voir les recherches sur l’hypercholestérolémie) et la glycémie (voir les recherches sur le diabète),
le psyllium agit sur d’autres composantes du syndrome métabolique, un état qui prédispose aux maladies cardiovasculaires.
Ainsi, en 2005, 2 méta-analyses indépendantes parvenaient à la conclusion qu’une supplémentation en tégument de psyllium (environ 10 g par jour)
contribuait à réduire la pression artérielle, en particulier chez les individus hypertendus.
Deux ans plus tard, un essai clinique montrait qu’une alimentation intégrant
3,5 g de psyllium, 3 fois par jour pendant 6 mois, diminuait de façon significative la pression artérielle de personnes en excédent de poids et
faisant de l’hypertension.

Infections fongiques (mycoses) – candidoses, etc.

Le tégument de psyllium blond est de plus en plus utilisé aujourd’hui dans les cas d’infections fongiques chroniques.
Alors que les patients doivent prendre de fortes doses d’antibiotiques et suivre un régime drastique, le psyllium est utile pour empêcher l’absorption
par l’organisme des déchets métaboliques des levures, auxquels beaucoup d’individus sont particulièrement sensibles.

Pour survivre à l’intérieur du côlon, les levures produisent des toxines qui peuvent causer diverses réactions allergiques.
Le psyllium absorbe ces toxines, apaise les tissus enflammés et promeut le développement de bactéries amies du côlon.
Les patients atteints de candidose doivent absolument éviter la constipation !
Toutes matières stationnant trop longtemps dans le côlon constituent un terrain de prédilection pour le développement de Candida.
Il est important de prendre beaucoup de fibre, et le psyllium est le meilleur moyen de réduire le temps de transit.

Sensation de satiété

La prise de volume du psyllium par hydratation dans l’intestin va diminuer la sensation de faim, ce qui combiné à la baisse de la glycémie et
donc de l’insuline va favoriser la perte de poids.

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour essayer le psyllium !

Le psyllium est LA plante à essayer pour tout ce qui touche à la santé du côlon.
Mais la liste de ses bienfaits sur la santé de tout l’organisme est aussi surprenante.
Pour les hommes, les femmes (avant, pendant ou après la grossesse pendant l’allaitement), et pour les enfants !

On peut en prendre toute sa vie sans le moindre inconvénient.
Commencez avec de petites doses et augmentez jusqu’à trouver votre prise optimale personnelle.

Article Dr. Résimont 

PSYLL

Références spécifiques

Vous aimerez aussi

chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.